espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Lum del Larzac va vendre sa production solaire à Enercoop

En 2015, avec son projet ambitieux de 17 toitures solaires, Lum del Larzac est le premier projet citoyen de production accompagné par Enercoop Midi-Pyrénées dans la région. Grâce à l'obtention de son agrément pour pouvoir acheter l'électricité des nouvelles installations de production d'énergie renouvelable via le mécanisme des contrats d'obligation d'achat (OA), le Réseau Enercoop va pouvoir enfin acheter la production solaire à compter de 2018.

Quoi de mieux sur cette terre symbolique que d'utiliser ses ressources pour produire de l'énergie renouvelable ? Pour rénover leur patrimoine, lutter concrètement contre le réchauffement climatique et sortir du nucléaire, des fermiers du Larzac ont décidé d’utiliser les toitures de leurs fermes pour installer des panneaux photovoltaïques.

Ce sont 17 agriculteurs qui participent au projet, qui s'étale sur 12 communes. L’installation de ces panneaux est réalisée par une entreprise locale, C2A (Compagnie des Artisans Associés) située au sud du département. La grappe de toitures photovoltaïques se compose de 17 toitures de 9 kWc sur bâti (habitations) et d'une toiture de 99 KWc sur un hangar destiné à accueillir une activité de bois-énergie.

Depuis le départ, le projet est accompagné et suivi par Enercoop Midi-Pyrénées. Elle apporte les conseils et les orientations quant au choix juridique, à la faisabilité du projet et la viabilité économique du projet. La production devant bénéficier du mécanisme des contrats d'obligation d'achat (OA), Enercoop Midi-Pyrénées ne pouvait apporter son investissement citoyen au capital du projet, la coopérative bénéficiant elle-même d'un dispositif de soutien via la défiscalisation de ses parts sociales. Aussi, naturellement, au moment du lancement de la collecte citoyenne, Énergie Partagée investit au capital du projet pour lui permettre de s'ouvrir aux participations des citoyens.

Un territoire porteur de sens

"Sur le Larzac, nous expérimentons depuis 30 ans une gestion collective du foncier. Le projet Lum del Larzac en est un prolongement dans le domaine de l’énergie, en cohérence avec notre volonté d’œuvrer pour le bien commun" explique Ghislaine Ricez, animatrice du projet.

La Société Civile des Terres du Larzac (SCTL) est née de l’abandon du projet d'extension du camp militaire du Larzac, en 1985. Après des années de lutte pour la préservation de leurs terres, les paysans obtiennent un bail emphytéotique avec l'État pour une expérience de gestion collective de ces terres : la SCTL est née. Elle est basée sur une gestion collective avec les 60 fermiers qui la composent.

"A l'origine, un des fermiers souhaitait refaire sa toiture et a réfléchi à un équipement photovoltaïque. Il a soumis son idée à la SCTL qui est propriétaire donc décisionnaire. Comme plusieurs personnes étaient décidées à s'impliquer, nous avons réfléchi à un projet collectif."

L'objectif pour la SAS Lum del Larzac : réussir à produire une énergie locale, collective et renouvelable, dont les bénéfices seront dédiés à la restauration et la conservation du patrimoine bâti, et idéalement permettre l'installation de nouveaux fermiers sur le plateau...

Une histoire de monopole et d'agrément

Lors que les première toitures commencent à produire, impossible pour Lum del Larzac de vendre sa production au Réseau Enercoop du fait d'un monopole des opérateurs historiques sur l’achat d’électricité renouvelable subventionnée !

Le 20 septembre 2016, le Réseau Enercoop est le premier organisme agréé pour la gestion des contrats d'obligation d'achat d'électricité renouvelable, c'est à dire qu'il obtient l' agrément pour l'achat d'énergie issue des installations d'énergie renouvelable subventionnées (mécanisme des contrats d'obligation d'achat).
Cet agrément met fin au monopole des opérateurs historiques sur l’achat d’électricité renouvelable subventionnée. Il est désormais possible pour les producteurs d'énergie renouvelable d'assurer la viabilité de leur installation en bénéficiant du soutien public de l'État, tout en choisissant de vendre leur production à l'acheteur agréé de leur choix. Une petite révolution pour Enercoop !

Aussi, le Réseau Enercoop va pouvoir davantage diversifier son mix électrique en accueillant les productions solaires de Lum del Larzac. Une première toiture entrera dans le périmètre d'Enercoop dès 2018, les autre devant rapidement suivre !