espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Transition écologique et évasion fiscale...

Le lundi 23 janvier 2017, le tribunal de Dax a confirmé la relaxe totale pour Jon Palais, premier Faucheur de chaises à être passé en jugement. Cette décision, qui légitime les actions de réquisition de chaises menées par des milliers de personnes depuis 2015, est une victoire symbolique dans la lutte contre l’évasion fiscale et pour la transition sociale et écologique.

Des Faucheurs de chaises...
Le mouvement des Faucheurs de chaises est né en septembre 2015. Devant l'incapacité des 196 pays membres des Nations unies de trouver 100 milliards d’euros par an pour alimenter le Fonds Vert pour le climat, un collectif de personnalités a lancé un appel en septembre 2015 à réquisitionner d’ici la COP 21, 196 chaises dans les agences des banques les plus implantées dans les paradis fiscaux.

...pour dénoncer l'évasion fiscale...
En effet, de nombreuses ONG et associations démontrent que la fraude et l’évasion fiscale, pratiquée et organisée par certaines banques, coûtent chaque année entre 60 et 80 milliards d’euros en France, et 1 000 milliards d’euros au niveau européen. Au niveau mondial, on estime que plus de 20 000 milliards de dollars sont abrités dans les paradis fiscaux. L'argent pour financer la transition écologique existe : il est dans les paradis fiscaux.

...financer la transition écologique et sociale...
Des chiffres à mettre en résonance avec ceux préconisés par le Scénario négaWatt 2017-2050 présenté le 25 janvier 2017 : celui-ci mobilise en France 1 160 milliards d'euros d'investissements en cumul d'ici 2050 dans le secteur de l'énergie, soit l'équivalent de six mois de PIB national. Par ailleurs, négaWatt attend la création nette de 380 000 emplois par cette transition énergétique, ce qui rejoint le rapport « Un million d’emplois climat » publié le 13 janvier 2017 par un collectif de 13 organisations environnementales et sociales dont Attac, Les Amis de la Terre, Alternatiba, Emmaüs ou encore Réseau Action Climat.

...avec l'appui des citoyens, le trésor caché d'Enercoop
Depuis plus de 10 ans, Enercoop est pleinement partie prenante dans la transition énergétique qui entraîne une mutation profonde de notre société. Pour mener à bien ses actions, le mouvement Enercoop s'est engagé dans un modèle démocratique et transparent basé sur le choix d'un statut qui s'inscrit dans le courant de l'Economie Sociale et Solidaire, système économique qui place l'Homme, et non le capital, au cœur du projet.

Ainsi, comme l'ensemble des coopératives du réseau, Enercoop Midi-Pyrénées n’a pas de compte offshore au Panama ni de filiales au Luxembourg. Mais elle a un trésor caché. Ce trésor, c'est l'engagement moral et financier des citoyens. Tels des milliers de petits ruisseaux, ils alimentent le réseau coopératif de toute leur énergie. Une énergie d'une très grande valeur, celle qui allie intérêt personnel et intérêt collectif.

>> Suivez ce lien pour en savoir plus